Makingsound est de retour

Bienvenue sur Makingsound, un blog dédié à la musique et au sound design sous toutes ses formes.

Ou devrais-je dire, bienvenue sur la nouvelle version de Makingsound, puisque ce blog existe en réalité depuis 2006. En 2011, j’ai cessé la publication des articles pour rejoindre l’équipe de Modularsquare, dans le but de fédérer une communauté d’artistes, et de proposer aux amateurs d’instruments électroniques un événement mensuel pour échanger, découvrir, apprendre, et progresser dans nos pratiques respectives. Ces rencontres sont toujours d’actualité, n’hésitez pas à consulter l’agenda pour nous rejoindre.

Il y a environ 10 ans, lorsque j’ai créé ce blog, il n’y avait rien d’équivalent en français. Aujourd’hui, en 2015, la situation ne semble pas avoir tellement changé. Pourtant, en 10 ans, les pratiques ont considérablement évolué, tout comme le paysage software et hardware.

Après la ruée vers les plugins et les studios virtuels, on observe depuis plusieurs années un mouvement inverse : de plus en plus de musiciens désirent écarter les ordinateurs de leur processus de composition, pour retrouver la convivialité des instruments hardware.

Ce retour aux sources s’explique également par une prise de conscience générale : non, un instrument virtuel ne sonne définitivement pas aussi bien qu’un véritable synthétiseur analogique. Ce n’est pas une prise de position élitiste, c’est un véritable constat établi après avoir rencontré des centaines de musiciens venus faire l’expérience par eux mêmes dans le showroom de Modularsquare. Les musiciens d’aujourd’hui ne veulent plus perdre leur temps à « grossir artificiellement » un son numérique jusqu’à approcher le son qu’ils ont dans leur tête, ils veulent l’obtenir tout de suite. Chaque seconde passée à batailler avec un logiciel plutôt que de faire de la musique est une seconde perdue pour la créativité.

Cela signifie-t-il pour autant qu’il faille rejeter les plugins et les ordinateurs ? Bien sûr que non. Ils restent une valeur sure dans nos studios, particulièrement lorsqu’ils proposent une approche différente des synthétiseurs analogiques. D’ailleurs, les musiciens ne s’y trompent pas, certains modules numériques arrivent désormais à trouver leur place au sein d’un système modulaire, ce qui est une petite révolution.

L’autre révolution de ces 10 dernières années est bien entendu l’apparition des plateformes mobiles pour composer, avec l’iPad en tête de ligne. Croisons les doigts pour qu’Androïd rejoigne le peloton de tête en mettant à jour son moteur audio qui n’est pour l’instant pas au niveau pour recevoir les meilleurs logiciels du genre.

Musicalement, nous vivons une époque excitante, et les années qui arrivent s’annoncent fantastiques. J’avais donc envie de réactiver ce blog, en m’imposant cependant deux règles très strictes : recommencer à zéro, et prendre le temps d’écrire des articles sans aucune pression éditoriale, ce qui implique un rythme de publication très lent, bien éloigné des standards actuels. Mais si vous trouvez le temps long entre chaque publications, rejoignez-nous lors de nos rencontres mensuelles !

Publié par Cyril Colom le 28/04/2015

1 2